image

À partir de 16 heures les travailleurs attendent patiemment les taxis-minibus pour retourner dans leurs town chips